Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
/ / /


Situé à quelques pas de l'Eglise du village, le château Gombaude Guillot est l'un de ces domaines viticoles privilégiés qui sont assis sur le plateau de Pomerol. Ce cru, qui est entre les mains de la même famille depuis quatre générations, présente la particularité - assez rare dans le monde du vin, unique à Pomerol - d'être directement administré et vinifié par une femme. La gestion de Claire Laval est le fruit d'une large réflexion qui prend appui sur la notion même de terroir et s'inscrit dans une approche très aboutie de l'agriculture biologique.



De son propre aveu, Claire Laval ne se destinait pas à la viticulture. Ingénieur agronome de formation, sa passion pour le monde animal la conduit dans un premier temps en Franche-Comté où elle devient formatrice auprès des éleveurs bovins. Le cours des choses s'infléchit en 1982, lorsque le père de Claire, fatigué, lui propose de prendre sa suite à Gombaude Guillot. "Je n'avais pas eu de formation initiale dans le domaine de la vigne et du vin, mais j'avais des notions générales et j'étais familière de la notion de terroir, souvent réservée à la viticulture mais qui peut parfaitement être étendue à d'autres productions (fromagère, par exemple)."C'est ainsi qu'en 1983, Claire franchit le pas et prend la direction du domaine familial.


LES VINS

 
Gombaude-Guillot
Surface : 7ha
Sol : Graves glaciaires sur argiles
Encépagement : 85% merlot, 15% cabernet franc
Age des vignes : 40 ans
Rendement moyen : entre 32 et 47 hecto/hectare
Densité/ha : 6500 pieds/ha
Taille : taille bordelaise 6 à 8 yeux par plant
Récolte : manuelle : planning de vendanges selon maturité réelle constatée
Vinification : en cuves béton et inox thermorégulées. Vinification naturelle (levure indigènes, pas d’enzymes. Chaptalisation exceptionnelle, souffre minimum) et adaptée aux caractéristiques de chaque cuve (rythme des remontages, oxygénation, temps et température de macération…)
Elevage : en barriques de chêne de l’Allier, 50% neuves. C’est le vin qui doit déterminer la barrique : la proportion de bois neuf peut varier selon le millésime.
Production annuelle : 25 à 30 000 bouteilles
Filtration : Pas de filtration

 
Clos Plince

Surface : 1,15 ha d’un seul tenant
Sol : Sable sur argile, assez chaud et permettant une maturité précoce
Encépagement : 80% merlot, 20% cabernets francs et sauvignons
Age des vignes : 50 ans
Rendement moyen : 45 hecto/hectare
Densité/ha : 6000 pieds/ha
Taille : médocaine
Vendanges manuelles : dans cette parcelle plantée en foule en 1902, la vendange se fait en 2 passages (merlot puis cabernets). Chaque cuve représente un groupe de parcelle. La durée et la température de cuvaison sont adaptées aux caractéristiques de chaque cuve.
Vinification : en cuves ciment thermorégulées.
Elevage : en barriques. Le vin qui doit déterminer la barrique. 25% de barriques neuves en moyenne (la proportion varie selon la structure tannique du vin). Durée de l’élevage en barriques de 12 à 15 mois. Dans chaque cas, nous exigeons les meilleurs bois à grain fin des forêts du centre de la France.
Production annuelle : 6800 bouteilles


 
Cadet de Gombaude
Cadet de Gombaude est le deuxième vin de Gombaude-Guillot. Il rassemble essen­tiellement le produit des jeunes vignes, mais il est fait sur les mêmes terroirs, selon les mêmes méthodes et avec le même soin.
Sol : Graves sur argiles à « crasse de fer »
Age des vignes : moins de 15 ans
Rendement moyen : 45 hecto/hectare
Densité/ha : 6500 pieds/ha
Taille : Guyot simple ou médocaine
Vendanges : les vendanges manuelles s’effectuent par groupe de parcelles homogènes.
Chaque cuve représente un groupe de parcelle. La durée et la température de cuvaison sont adaptées aux caractéristiques de chaque cuve.
Vinification : en cuves ciment thermorégulées.
Elevage : en barrique, le vin doit dominer la barrique : pas de barrique neuve, barriques de un ou deux ans. Dans chaque cas, nous exigeons les meilleurs bois à grain fin.
Production annuelle : 6500 bouteilles

 
 
L’avis de Luc:

Souvent présenté comme le plus « Bourguignon » des Bordeaux de part sa finesse de texture, Pomerol  avec Gombaude-Guillot ne fait ici pas exception. Au gré des millésimes  la puissance diffère mais l’élégance et la complexité sont dans tous les cas toujours au rendez-vous avec en prime pour ceux qui savent attendre ce fameux nez de truffe noire si envoûtant. Quel beau vin !


Partager cette page

Repost 0
Published by

Présentation

  • : EDITION 2017 DE VINS NATURE EN NORD
  • EDITION 2017 DE VINS NATURE EN NORD
  • Contact

Recherche

Liens