Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
/ / /

Petit  mot de Jean-Louis :
« Le vin est une des matières les plus civilisées qui soit.
 
Pour le vigneron que je suis, la voie de la douceur et du respect me permet de cheminer vers le plus haut degré d'expression de mes terroirs. Cette douceur délibérément choisie, emprunte bien souvent les traces de la tradition.
Elle sillonne à travers le vignoble. Des premiers bourgeons jusqu'aux vendanges, le raisin sera accompagné mais jamais forcé.
Elle passe par la cuverie où les grappes seront minutieusement triées et délicatement foulées.
 

Elle chemine par la cave où le vin s'écoule doucement par gravité.

Elle glisse enfin dans son flacon pour délivrer toute entière, quelques années plus tard, ses saveurs, ses arômes de finesse, d'élégance et d'harmonie.
En somme, les perspectives qu'offre la douceur sont riches pour le vigneron qui sait les parcourir. Riches aussi en perspectives enivrantes pour l'amateur qui sait les déguster.

NOS TERROIRS

Il est un fait avéré, l’expression de nos terroirs s’accommode mal de traduction approximative, sommaire ou élémentaire. Nos sols ont besoin, pour révéler pleinement leur mystère, de l’interprétation la plus fidèle, la plus loyale, la plus sincère possible. Au risque de perdre sa sève et son authenticité, notre lieu, si tangible, si palpable lorsqu’il se trouve dans notre verre, a besoin du lien fort 1, du lien si enraciné qu’est la vigne. Nos vieux pinots se devaient d’être conservés... Au domaine, nos dernières sélections avaient été réalisées dans les années 30, par mon arrière grand père. Mon grand père, quant à lui, sans doute par manque de temps et par souci de «spécialisation», n’avait pas jugé bon de constituer son propre conservatoire de plants. Conscients de cette lacune, il devenait urgent, de nous préoccuper de la pérennité et de l’identité du patrimoine génétique de nos vieux pinots. Aussi, dans le début des années 90, aidés par l’ATVB 2, puis relayés par un pépiniériste alsacien aussi précis que passionné, avons-nous commencé nos premières prospections dans le vignoble. Armés d’une patience toute bénédictine, nous avions conscience que le chemin allait être long et parsemé de difficultés. Aujourd’hui, même si notre travail, engagé depuis plus de dix ans commence à porter ses fruits 3, il se révèle insuffisant. Non seulement, notre modeste sélection ne représente qu’une infime parcelle de l’infinie diversité du Pinot Noirien fin, mais encore, nos bases de prospection constituées par nos plus vieilles vignes se réduisent inexorablement au rythme des arrachages souvent accidentels et non souhaités 4. Une oeuvre collective! Ce constat d’impuissance et d’urgence face à l’ampleur de la tâche, nous a amené à rejoindre en 2007, l’association pour la «sauvegarde de la diversité des cépages de Bourgogne». Cette association crée par Mr Aubert de Villaine, regroupant bon nombre de vignerons «sélectionneurs» bourguignons, a pour objet de fédérer les diverses initiatives de sélection en vue de «valoriser la diversité des lignées dans l’intérêt de la complexité des vins ainsi que dans celui de la variabilité génétique, richesse dont le Pinot tire son originalité unique au monde.» Cette action, dans son acception plus large, nous invite aussi, à oeuvrer, à notre niveau, contre l’homogénéisation catastrophique des ressources génétiques les plus précieuses. Grâce à cette idée partagée, nous luttons ainsi, pour le respect de la biodiversité, condition éthique essentielle au développement de l’humanité toute entière.


LES VINS

Bourgogne
Marsannay
Gevrey-Chambertin
Gevrey-Chambertin 1er Cru Petite Chapelle
Gevrey-Chambertin  1er Cru Clos Prieur
Grand Cru Chapelle-Chambertin
Grand Cru Lartricières –Chambertin
Grand Cru Chambertin


L’avis de Luc :
Le petit mot d’introduction de Jean-Louis a pour titre « Eloge de la douceur ».C’est en effet à ce titre que j’ai choisi de demander au Domaine Trapet de représenter la Côte de Nuit  dans le cadre de . »VINS NATURE EN NORD »
Pas de recherche systématique de puissance de volume d’extraction et d’élevage.
A contraire on cherche ici systématiquement la finesse et l’élégance à travers le terroir lui-même reflet du travail effectué.
Trop de finesse et d’élégance donnerait-il des vins presque trop féminins ?Je ne le pense pas d’ailleurs on rejoint là le concept du sexe des anges.
Toujours est-il que les vins sont ici habillés de soie et la récente dégustation d’un simple Marsannay me le rappelait dernièrement. Le style est affiché et totalement maîtrisé. De la dentelle…
Imaginez le plaisir ressenti lorsque l’on se penche vers les grands terroirs…

Partager cette page

Repost 0
Published by

Présentation

  • : EDITION 2017 DE VINS NATURE EN NORD
  • EDITION 2017 DE VINS NATURE EN NORD
  • Contact

Recherche

Liens