Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
/ / /




LE DOMAINE EST ACTUELLEMENT DIRIGE PAR GILBERT CLUSEL ET BRIGITTE ROCH.

IL COMPTE CINQ HECTARES DE VIGNES, UN DEMI EN CONDRIEU, LE RESTE EN COTE-ROTIE. DES PARCELLES ONT PEU A PEU ETE AJOUTEES A LA VIGNE INITIALE DES “GRANDES PLACES”, PLANTEE DANS LES ANNEES TRENTE. L’ESSENTIEL SE TROUVE AU DESSUS DU HAMEAU DE VERENAY.




L’APPELLATION CÔTE-RÔTIE
Nos vignes de Côte-Rôtie se situent au nord de l’appellation principalement sur les lieux-dits Viallière, Champon, le Plomb, Verenay et Grandes Places. Les sols sont composés de micaschistes, l’orientation est Sud-Est. La Grandes-Places a été plantée dans les années 30, une partie de Viallière et Champon dans les années 60, le reste après 1980. La plupart de nos vignes sont plantées de syrah en sélections massales issue de la vigne des Grandes Places.

L’APPELLATION CONDRIEU
Notre vigne de Condrieu se situe sur le coteau de Chery, sur un sol de granite à biotite. Son exposition est Sud. Cette vigne est entièrement en petites terrasses. On compte presque un kilomètre de murettes sur un demi hectare. Cette disposition fait de Chery un véritable accumulateur de chaleur et de lumière, ce qui permet une maturité parfaite du viognier, cépage unique de l’appellation Condrieu.


LE TRAVAIL DE LA VIGNE
Parce que des grands vins demandent de beaux raisins, parfaitement mûrs et sains, nous cultivons nos vignes le plus naturellement possible. Le travail est surtout manuel, le relief empêchant toute grosse mécanisation. La densité est de plus de huit mille ceps à l’hectare. De telles vignes demandent énormément de main d’œuvre.
En hiver, lors du repos de la vigne, les sols restent naturellement enherbés. Après la taille, vient le temps du fichage, du liage et des labours. Toutefois le relief de notre vignoble rend cette pratique très difficile. Pour les parcelles les plus en pente, nous sommes obligés de labourer avec une charrue tirée par un treuil. Nous n’utilisons pas d’engrais chimiques, mais des fumiers compostés qui sont épandus manuellement.
Du printemps à l’été, il faut ébourgeonner, attacher, cisailler. Il faut aussi contrôler la pousse de l’herbe, par des griffages, souvent au treuil. Un climat favorable et des pratiques culturales respectueuses de l’environnement permettent de ne traiter que très modérément. Pour parfaire l’expression de notre terroir, nous ne replantons que des ceps issus de nos propres sélections de vieilles « serines » (Syrah traditionnelle d’Ampuis), que nous greffons au domaine. Ces « serines » sont moins productives et donnent des raisins aux arômes plus complexes que les sélections moderne

 
LA VINIFICATION, L'ELEVAGE
Avant les vendanges, chaque semaine nous contrôlons la maturité des raisins par analyses et par dégustations des baies, afin de choisir la meilleure date de vendange. Celle-ci se fait à la main, en petites caisses. Un tri soigné est effectué à la vigne par les vendangeurs.
En ce qui concerne les Côtes-Rôties, arrivés au chai, les raisins sont foulés puis encuvés par gravité; ils sont partiellement égrappés. Au cours de la vinification, se succèdent pigeages et remontages. Nous maintenons une température modérée pour une extraction tout en douceur. Nous décuvons après trois à quatre semaines, suivant dégustation. Le vin est alors mis en barrique, renouvelées chaque année par tranche de vingt pour cent. Les Condrieu sont vinifiés pour les deux tiers en barriques, et un tiers en cuve inox. Pour tous nos vins, nous laissons travailler les levures indigènes, car pour nous, elles sont une des composantes du terroir. Nous pressons sur un pressoir vertical, matériel moderne, mais technique ancestrale qui permet un travail tout en finesse.
Après l’élevage, de deux ans pour les Côtes Rôties, d’un an pour les Condrieu, les vins sont mis en bouteilles. La production totale du domaine est d’environ dix huit mille bouteilles par an.


LES VINS

CÔTE – RÔTIE
CUVÉE “LA PETITE FEUILLE”

Production : environ 1000 bouteilles / an
Cépage : Syrah,   Âge des vignes : 4 à 10 ans
Élevage : 15 mois en fûts de chêne de deux et trois vins, pas de filtration
Cette cuvée est issue de nos plus jeunes vignes. Les vins en sont fruités, élégants. Ils peuvent être bus dès maintenant, bien qu’ils puissent se garder cinq à six ans.

CÔTE – RÔTIE
CUVÉE “CLASSIQUE”

Production : environ 13000 bouteilles / an
Cépage : 96 % Syrah, 4% Viognier   Âge des vignes : 30 ans en moyenne
Élevage : 24 mois en fûts de chêne (15 % neuf), pas de filtration
Cette cuvée constitue l’essentiel de notre production. Elle est issue de vignes situées au-dessus du hameau de Verenay, principalement sur le lieu-dit “la Viallière”, mais aussi sur “Champon”, “le Plomb”, et “Verenay”.
L’assemblage de ces lieux-dits donne des vins fins et élégants, avec cependant une présence tannique affirmée.
Ils peuvent être bus dans l’année qui suit la mise en bouteilles, afin de profiter pleinement de leurs arômes de jeunesse, ou bien quelques années plus tard, quand l’âge aura ajouté à leur complexité.

CÔTE – RÔTIE
CUVÉE “GRANDES PLACES”

Superficie : 0,7 ha Production : environ 2500 bouteilles / an Cépage : 100 % Syrah Âge des vignes : +65 ans Élevage : 24 mois en fûts de chêne (50 % neuf), pas de filtration
La cuvée des “Grandes Places” est produite sur le lieu-dit “Les Grandes Places” au dessus de Verenay. Cette vigne est plantée pour l’essentiel de vieilles “Serines” (Syrah traditionnelle d’Ampuis).
Les Côtes-Rôties issues du terroir des “Grandes Places” se caractérisent par une forte charpente, un nez de fruits noirs, un peu animal aussi, très épicé, et une belle longueur en bouche. Ce sont des vins à servir sur un gibier, ou une viande rouge très goûteuse, quand ils auront vieillis quelques années.

 
CONDRIEU
Superficie : 0,5 ha PRoduction : environ 2000 bouteilles / an Cépage : 100 % Viognier Âge des vignes : 15 ans Élevage : 12 mois en fûts de chêne et cuve inox, collage, filtration légère
Notre vigne se situe sur le Coteau de Chery, au sud de Condrieu. Les sols sont constitués de granits désagrégés très filtrants et très chauds.
Le Condrieu est un vin très aromatique (abricot, pêche, miel, aubépine...), très gras et peu acide; On le sert habituellement jeune, soit à l’apéritif, soit avec un poisson ou encore avec une volaille. Il s’accorde aussi très bien avec les petites rigottes de Condrieu. Certains millésimes, exceptionnellement riches, vieillissent très bien.

 

L’avis de Luc :
Là encore c’est faire acte de foi que de cultiver et produire en bio là ou le vin est commercialement très demandé.  La syrah a trouvé évidemment sa terre et les vins de la Côte Rotie font souvent à juste titre partie des fantasmes des amateurs.
Fruit, puissance, épices musquées le shéma est respecté et c’est bien sûr un plaisir sans cesse renouvelé.



Partager cette page

Repost 0
Published by

Présentation

  • : EDITION 2017 DE VINS NATURE EN NORD
  • EDITION 2017 DE VINS NATURE EN NORD
  • Contact

Recherche

Liens