Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
/ / /

Le domaine de La Tour du Bon, situé à l’extrème Nord-Ouest de l’appellation Bandol, regarde la mer !
Une lumière toute particulière, fantasque, éblouissante, si souvent captée par les plus grands peintres, inonde cette terre aux parfums de garrigue.
Le vent sec du Nord y côtoie la brise du Sud, toute en douceur. Le pin d’Alep y prend ses aises, supplantant l’arbre dominant, le chêne, malmené par les assauts répétés des feux de forêt, véritable fléau de la région.
Dans ce cirque naturel, entre mer et montagne, l’aridité du lieu est heureusement tempérée par la douceur de l’air marin. L’altitude des terres conjuguée aux effets du Mistral y assurent un bon assainissement d’un point de vue phytosanitaire.
Un ensoleillement exceptionnel de 300 jours par an et une pluviométrie d’environ 400mm d’eau chaque année créent ainsi un méso-climat particulier où le cépage roi des vins rouges, le Mourvèdre, peut s’exprimer librement, atteignant des degrés de maturité rares !
L’âme du vin de Bandol puise toute sa force dans ce décor magnifique !!!


Les collines du Castellet et du Brulat reposent sur un substratum géologique relativement homogène constitué par les marnes et les calcaires.
L'essentiel du Domaine, situé sur un plateau à 150m d'altitude, de l époque Santonienne est constitué de sols chargés en argile de décalcification de type terra-rossa, gréseux, très souvent caillouteux; et de terres blanches, marneuses, sablonneuses et limoneuses.
La colline, formidable réserve géologique, porte en elle le témoignage d’une zone de charriage datant probablement de 20 millions d’années ( roches provenant de la barre à rudistesde La Cadière et du Gros Cerveau).
Le domaine, orienté Nord Ouest / Sud Est présente un sol au caractère mixte. Drainant les fortes pluies par sa pente naturelle, il possède une bonne capacité de régulation hydrique. Ref : J.J Chateauneuf
Compte rendu de visite (30 juillet et 5 août 1997)

L’encépagement du Domaine tient compte des proportions requises pour l’élaboration des vins Blanc, Rosé et Rouge de Bandol.
Chaque cépage en fonction du terrain trouvera une expression et une maturation propre.
Tous les cépages blancs sont implantés sur des restanques orientés Sud aux sols blancs plutôt légers sablonneux et marneux. Quant aux cépages rouges, ils profitent de la diversité destypes de sols et notamment des terres rouges caillouteuses de l’Ensoleillade accentuant le caractère épicé du Mourvèdre.
L’encépagement se décompose ainsi :
Mourvédre 45 % - Grenache 21 % - Cinsault 12 %
Carignan 4 % - Clairette 6 %


LES VINS
Domaine de la Tour du Bon
Rouge Classique
Le Rouge classique du Domaine, véritable « sang de la terre »  nécessite pour son élaboration, l’intégralité du fruit. Il retrace le chemin du temps et l’interaction entre la nature, la vigne et l ’homme.
Chaque millésime jalonne notre vie de repères pour former une histoire. Souvent, comme l’illustre le Rouge Tour du Bon 1999, les sensations sont mixtes faisant appel aux règnes animal, végétal et minéral. Du violacé au rouge brique suivant l’âge du vin, sa robe soutenue est limpide et dense.
Ce vin se veut plus accessible que le Saint Ferréol mais d’une belle complexité arômatique liée aux 3 ou 4 cépages qui le composent. Le fruité du Grenache en forte proportion apporte des notes kirchés en contre-point des accents épicés et poivrés du Mourvèdre. Quant au Cinsault, il relie l’ensemble. Sa bouche possède une trame tannique parfois puissante dans sa jeunesse et devient charnue et soyeuse en vieillissant.
Il peut être apprécié dès maintenant avec une côte de bœuf au poivre, un tajine aux pruneaux, au après quelques années avec un gigot d’agneau aux fèves (Mourvèdre 55% Grenache 25% Cinsault 15% Carrignan 5%) Servir à 22°C, carafer si millésime plus ancien.

Domaine de la Tour du Bon
Saint Ferréol

Cette cuvée est née en 1987 d’un désir d’isoler les plus beaux Mourvédre du Domaine mais sans porter préjudice au vin Rouge du Domaine. Le Saint Ferréol ne sera produit que lorsque la cuvée classique présente un bel équilibre à elle toute seule.
Quelque peu spirituel par son nom, parfois impénétrable par sa robe, le Saint Ferréol rend hommage à ce cépage à la fois omniprésent (90% dans ce vin) et si difficile à cerner, et notre petite terre faite de types de sols mixtes. Introspectif, rigoureux, droit, sa bouche épicée, poivrée laisse une empreinte minérale rappelant nos grès. Le tabac, la truffe , le lys se mêlent à la note acidulée du carrignan. L’apport du Carrignan ouvre le vin, le rend plus brillant dans sa ténébreuse retraite.
Pour la petite histoire, le choix du nom s’est fait par hasard, il se trouve que ce Saint militaire religieux a été exclu de son ordre du fait de sa trop grande rigueur. La verticalité du vin rejoint celle de la vigne et de ce Saint qui aurait fini sa vie debout sur un pieux… Le Mourvèdre, cépage espagnole, se comporte également comme un taureau, les cornes en l’air et les pieds profondément dans la terre. Il appelle le sang dans ses accords avec un mets. Un serano avec un tour de moulin de poivre de Sechuan lui va assurément bien..

Domaine de la Tour du Bon
Rêvolution

Après une première édition en 2003, voilà le retour du Rêvolution année 2006 ! Ce vin rassemble tous les attributs d'un Bandol Rouge dissident et attractif. Il joue sur la puissance avec un accent plus sur le fruit que sur des tannins démonstratifs.Tourner le verre à gauche, à droite, jouer la contradiction, art and craft, un brin punk... Il titille les papilles gentiment avec un air révolutionnaire.


Domaine de la Tour du Bon
Blanc
D’une couleur brillante de reflets vert à paille, il posséde un parfum montant d’agrumes et de fleurs blanches, de fruits exotiques dans sa jeunesse, de cire et de miel en vieillissant. Sa bouche est ample sans lourdeur. Malgré sa faible acidité, il posséde une belle vivacité grâce à une finale minérale réglissée. D’un charme simple, ce vin se conçoit comme un parfum qui se boit laissant un sillage singulier dans l’esprit.
A servir en apéritif, avec un loup grillé au fenouil ou une viande blanche. (clairette 85% Ugni Blanc 5% Rolle 10%) Servir à 12°C.



Domaine de la Tour du Bon
Rosé

D’une teinte ocrée, la robe est douce au regard, elle évoque tant la chaleur rassurante du paysage de Provence.
Tout en nuance , le vin éxale des parfums à la fois tonique et gourmand. Une sensation en bouche tendre et épicée permette à ce rosé une large palette d’accords allant des fruits de la mer jusqu’aux plats relevés d’Afrique du Nord. L’exotisme lui va à ravir. (Grenache 35% Mourvèdre 25% Cinsault 30% Clairette10%) Servir à 13°C



Domaine de la Tour du Bon
Doù

La cerise sur le gâteau ! D’un œil rouge carmin à reflets acajou, ce vin sombre et onctueux interpelle ...
Le premier nez offre déjà un plaisir gourmand de cerise à l’eau de vie avec des touches de figue et de crème de mûres. Puis, des notes de praline, de moka viennent tapisser le palais. La texture est multiple : suave, charnue, concentrée et corsée. Une matière fondante comme une ganache légèrement mentholée prend place.
Pour que cette douceur devienne un véritable voyage sensoriel : D’un Opéra, ce « d’où ? » s’accorderait volontiers. Température de service : 18 °C (grenache partiellement fermenté mûté sur grains par du marc de Provence)


L'avis de Luc :
C'est Agnès Henry qui veille à la bonne marche du domaine de la Tour du Bon. Le travail acharné à la vigne et la maîtrise des vinifications ont fait de cette propriété l'une des valeurs sûres de l'appellation.
Mon premier coup de coeur bizarrement fut ici le blanc. Parfaitement équilibré entre ceux qui nous pondent un "jus de Clairette" frais mais trop simple et ceux qui pensent que le côté lourd et alcooleux sera masqué par une température de service très ou trop fraîche,le blanc de la Tour du Bon est un vrai vin de gastronomie qui accompagnera à merveille toute la cuisine provençale. Le rosé est un vrai vin là encore de gastronomie et doit être servi  à 10° afin d'exprimer toute sa complexité.
Pour les rouges mention spéciale pour cette fantastique cuvée Saint Ferréol qui vous laisse la possibilité soit de se livrer de suite (mise en carafe obligatoire) ou alors de patienter de longues années et de vous offrir alors, la panoplie d'arômes que seuls les très grands vins présentent. (tabac, truffe, cuir tout en gardant des fruits frais…)


Partager cette page

Repost 0
Published by

Présentation

  • : EDITION 2017 DE VINS NATURE EN NORD
  • EDITION 2017 DE VINS NATURE EN NORD
  • Contact

Recherche

Liens